Archives mensuelles : septembre 2013

Au sujet du GRAC

Le Groupe de recherche sur l’action collective (GRAC) a été initié par des professeurEs en sociologie et en science politique de l’UQAM et inclut des étudiantEs aux cycles supérieurs de plusieurs universités de Montréal.

Nous nous intéressons à une vaste gamme de thématiques, allant des dynamiques organisationnelles (démocratie directe, horizontalisme, etc.) et des modes d’action (manifestations, black blocs, occupations, etc.) à la répression policière et la violence politique en passant par le rôle de la culture et les rapports de sexe au sein des mouvements sociaux.

Nos objets empiriques varient également, puisqu’ils touchent, entre autres, au mouvement des femmes, au mouvement étudiant, aux mouvements urbains, au mouvement autochtone, à l’anticapitalisme et à l’anarchisme. De même, nous menons nos recherches dans une multitude de pays, dans les Amériques, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie.

Le GRAC organise un atelier mensuel sur l’action collective et les mouvements sociaux (voir la page « Calendrier » pour les dates des ateliers). Le but de l’atelier est d’offrir un espace collégial pour que les étudiantEs aux cycles supérieurs et les profs puissent présenter des brouillons de chapitre de mémoire ou de thèse, de papier de conférence ou d’article, ou encore, que nous nous rencontrions pour discuter d’un auteur, d’une approche ou d’un texte qui nous semble particulièrement stimulant.

Lors de la rencontre inaugurale du GRAC, le 27 septembre 2013, des groupes de travail ont également été créés autour de différentes thématiques afin de pouvoir les approfondir parallèlement aux rencontres « plénières » mensuelles.

Nous sommes bien évidemment ouvertEs à tout autre sujet directement relié à la question de l’action collective contestataire et aux mouvements sociaux.

Vous pouvez nous joindre à: grac.uqam@gmail.com.

Publicités